Book: Friedman M. «The Complete Aliens Omnimbus Volume Five»

The Complete Aliens Omnimbus Volume Five

''Original Sin''by Michael Jan Friedman. Centuries after the death of the original Ellen Ripley, her clone has joined the fight against the Alien threat. With the help of an android named Call, a brutal hired gun named Johner, and a paraplegic mechanic named Vriess, she will battle an Alien horror, and discover the answer to a question that pierces the Alien mystery to its seething acid-chamber of a heart.''DNA War''by Diane Carey. In a bleak galaxy, the hospitable planet Rosamond 6 is a rare find. But while it may look like an oasis among the stars, it harbors a fatal secret: it is infested with Aliens. Eager to prove her theory that the Aliens can be reasoned with, anthropologist Jocasta Malvaux has set up an observation post there. And something unexpected happens: the Aliens don't attack. But, why? Could it be that the monsters are evolving? Or is it a matter of time until every person on the planet must fight for their lives?

Формат: Мягкая глянцевая, 592 стр.

ISBN: 9781783299096

Купить за 1059 руб в

FRIEDMAN (M.)

FRIEDMAN (M.)

FRIEDMAN MILTON (1912- )

Économiste américain, professeur à l’université de Chicago à partir de 1948, journaliste, mais aussi conseiller économique d’organismes officiels (Federal Reserve Board), du Parti républicain et des présidents Nixon et Reagan. Comme l’école de Chicago dont il est le chef de file, Milton Friedman incarne un courant néo-libéral original, illustré surtout par ses analyses monétaires. Après ses Essais d’économie positive (Essays in Positive Economics , 1953), il tente de remettre en honneur la théorie quantitative de la monnaie dans son célèbre article Nouvelle Formulation de la théorie quantitative (The Quantity Theory. A Restatement , 1956). Contre les keynésiens notamment, il pense que la demande de monnaie, dont il propose une équation, donne lieu à une fonction définissable et stable. Parallèlement, offre de monnaie et masse monétaire retrouvent chez lui un rôle décisif. Son analyse monétaire s’appuie à la fois sur sa Théorie de la fonction de consommation (A Theory of Consumptive Function , 1957) et les nouveaux concepts de prix et de revenus «permanents» (à distinguer des prix et revenus observés) et surtout sur son Histoire monétaire des États-Unis (A Monetary History of the United States , écrite en collaboration avec Anna Schwartz, 1963), qui renouvelle la lecture de la crise de 1929. Le libéralisme affirmé de Capitalisme et liberté (Capitalism and Freedom , 1962) s’accorde avec ces analyses: dans Inflation et systèmes monétaires (Dollars and Deficits , 1968), Friedman définit l’inflation comme un phénomène exclusivement monétaire, conteste le rôle des banques centrales en matière de relations internationales et préconise des taux de change libres entre les monnaies, pour assurer un ajustement automatique des balances de paiements, conformément à l’orthodoxie libérale dont l’application ne lui paraît pas pouvoir être réalisée à travers le jeu de l’étalon or et des réserves de devises.

L’influence des analyses de Milton Friedman a été grande sur les politiques économiques menées dans les pays développés à partir du début des années 1970. Milton Friedman a reçu, en 1976, le prix Nobel d’économie.

Источник: FRIEDMAN (M.)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.