Книга: W. B. Yeats «The Collected Poems of W. B. Yeats»

The Collected Poems of W. B. Yeats

Серия: "The Wordsworth Poetry Library"

Romantic and Modernist, mystical dreamer and leader of the Irish Literary Revival, Nobel prizewinner, dramatist and, above all, poet, W. B. Yeats began writing with the intention of putting his 'very self' into his poems. T. S. Eliot, one of many who proclaimed the Irishman's greatness, described Yeats as one of those few whose history is the history of their own time, who are part of the consciousness of an age which cannot be understood without them. For anyone interested in the literature of the twentieth century, Yeat's poetry demands to be read and, what is more, to be read as a whole: this volume includes all of his published poetry, from the hauntingly beautiful early lyrics by which he is still best remembered, to the magnificent later work which put beyond question his status as the foremost poet of his age.

Издательство: "Wordsworth Editions Limited" (2008)

Формат: 125x200, 432 стр.

ISBN: 978-1-85326-454-2

Купить за 429 руб на Озоне

Другие книги автора:

КнигаОписаниеГодЦенаТип книги
The Collected Poems of W. B. YeatsRomantic and Modernist, mystical dreamer and leader of the Irish Literary Revival, Nobel prizewinner, dramatist and, above all, poet, W. B. Yeats began writing with the intention of putting his "very… — Wordsworth Editions Limited, (формат: 125x200, 432 стр.) The Wordsworth Poetry Library Подробнее...2008629бумажная книга
Selected PoemsThis selection of the works of W B Yeats, includes the final book from the unfairly neglected narrative poem `The Wanderings of Oisin` and a number of lyrics from Yeats` work as poetic dramatist. It… — Penguin Books Ltd., Подробнее...20001212бумажная книга
The Collected Poems of W. B. YeatsW. B. Yeats was Romantic and Modernist, mystical dreamer and leader of the Irish Literary Revival, Nobel prizewinner, dramatist and, above all, poet. He began writing with the intention of putting… — Wordsworth Editions Limited, (формат: 125x200, 432 стр.) The Wordsworth Poetry Library Подробнее...2008483бумажная книга

W.B.Yeats

William Butler Yeats

Pour les articles homonymes, voir Yeats.
William Butler Yeats
Portrait de William Butler Yeats par son père John Butler Yeats, 1900.

Activité(s) Poète, dramaturge.
Naissance 13 juin 1865
Sandymount
Décès 28 janvier 1939 (à 73 ans)
Roquebrune-Cap-Martin
Mouvement(s) Symbolisme
Distinctions Prix Nobel de littérature (1923)

Fils du peintre John Butler Yeats, William Butler Yeats, (prononcer /ˈjeɪts/), est un poète et dramaturge irlandais, né le 13 juin 1865 à Sandymount (en) (Comté de Dublin) et mort le 28 janvier 1939 à Roquebrune-Cap-Martin, en France. Yeats est l'un des instigateurs du renouveau de la littérature irlandaise et co-fondateur, avec Lady Gregory, de l'Abbey Theatre. Il reçut le prix Nobel de littérature en 1923.

Ses premières œuvres aspiraient à une richesse romantique, ce que retrace son recueil publié en 1893 Crépuscule celtique, mais la quarantaine venant, inspiré par sa relation avec les poètes modernistes comme Ezra Pound et en lien avec son implication dans le nationalisme irlandais, il évolua vers un style moderne sans concession. Yeats fut aussi un sénateur de l'État libre d'Irlande (Seanad Éireann) pendant deux mandats.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Quand Yeats avait deux ans, sa famille déménagea d'abord de Sandymount au Comté de Sligo, puis à Londres pour permettre à son père John de poursuivre sa carrière d'artiste. Les enfants Yeats furent éduqués à la maison. Leur mère, nostalgique de Sligo, leur racontait des histoires et des contes de leur comté d'origine.

En 1877, il entre à la Godolphin School pour quatre ans et n'y brille pas particulièrement. C'est là que s'éveille son nationalisme irlandais. Pour des raisons financières, la famille retourne à Dublin vers la fin des années 1880, d'abord dans le centre de la ville puis dans la banlieue de Howth.

En octobre 1881, Yeats intègre la Erasmus Smith High School de Dublin. L'atelier de son père est situé non loin et il passe une grande partie de son temps à fréquenter de nombreux artistes et écrivains de la ville. Il reste dans cette école jusqu'en décembre 1883.

C'est pendant cette période qu'il commence à écrire des poèmes et en 1885, ses premiers poèmes, ainsi qu'un essai titré La poésie de Sir Samuel Ferguson, sont publiés dans la Dublin University Review. De 1884 à 1886, il étudie à la Metropolitan School of Art (actuellement le National College of Art and Design (en)).

Le jeune poète

Déjà avant d'écrire de la poésie, Yeats associait celle-ci à des idées religieuses.

La poésie de Yeats à cette période est largement imprégnée de mythes et de folklore irlandais mais aussi de la diction des vers pré-raphaélites. C'est Percy Bysshe Shelley qui exerce alors sur lui la plus grande influence et cela demeurera ainsi tout au long de sa vie.

Fortement influencé par le théâtre , Yeats traduit cette influence dans son style littéraire, contrairement à Brecht chez qui cette influence est principalement théâtrale.

Maud Gonne

En 1889, Yeats rencontre Maud Gonne, une jeune héritière de vingt-trois ans qui commençait alors à se consacrer au mouvement nationaliste irlandais. Maud Gonne, admiratrice du poème The Isle of Statues, avait cherché à rencontrer son auteur. Yeats développera alors une passion immodérée pour sa beauté et ses manières franches, influence qui aura un effet déterminant et durable sur sa poésie et sa vie à venir.[1]

Deux ans plus tard, Yeats lui propose une vie commune, mais elle refuse. Et ainsi trois fois par la suite en 1899, 1900 et 1901. Elle épouse finalement en 1903 le nationaliste catholique John MacBride. Cette même année Yeats séjourne quelque temps en Amérique et y rencontre Olivia Shakespeare.

Le Renouveau de la littérature irlandaise et l'Abbey Theatre

De même en 1896, il est présenté à Lady Gregory par leur ami commun Edward Martyn (en). Lady Gregory encourage le nationalisme de Yeats et le persuade de continuer à écrire des pièces de théâtre. Bien qu'influencé par le Symbolisme français, Yeats se concentre sur des textes d'inspiration irlandaise ; ce penchant est renforcé par l'émergence d'une nouvelle génération d'auteurs irlandais.

Il rencontra Helena Blavatsky à Londres, et fut membre de la Société Théosophique, et Grand Maître de 1901 à 1903 de l'Hermetic Golden Dawn, la plus grande organisation initiatique du XIXe s.

Avec Lady Gregory, Martyn et d'autres écrivains parmi lesquels J M Synge, Seán O'Casey, et Padraic Colum (en), Yeats fonde le mouvement littéraire connu sous le nom de Irish Literary Revival.

Ce groupe acquiert une propriété à Dublin où ils ouvrent l'Abbey Theatre le 27 décembre 1904. La pièce de Yeats Cathleen Ni Houlihan et celle de Lady Gregory, Spreading the News, sont données lors de la soirée d'ouverture. Yeats continuera à s'occuper de ce théâtre jusqu'à sa mort, à la fois comme membre du comité de direction et comme dramaturge.

Contemporain de Wilde, il oscille longtemps entre le Londres décadent de la fin du XIXe siècle et l'Irlande en pleine ébullition indépendantiste. Ses premières poésies se caractérisent par un usage marqué de symboles repris de traditions diverses (irlandaise, kabbale, catholicisme, grecque et romaine). Plus tard, il se concentre davantage sur le réel.

William Butler Yeats reçoit le Prix Nobel de littérature en 1923. Le Comité Nobel qualifie alors son œuvre de « poésie toujours inspirée, dont la forme hautement artistique exprime l'esprit d'une nation entière. »

William Butler Yeats, 1933. Photographe inconnu. Bibliothèque du Congrès Américaine.

Œuvre

Les influences que subit Yeats sont multiples : D'abord imprégné du symbolisme de Maeterlinck son écriture, d'un nationalisme patriotique aigu (Cathleen Ni Houlihan; 1902), tantôt fantaisiste (La Terre du Désir et du Coeur; 1894), tantôt dramatique, est ensuite altérée par Axël, la célèbre pièce de Villiers de L'Isle-Adam, pièce qui fera émerger dans l'esprit de Yeats, d'une part, d'un point de vue spirituel ce qu'il qualifiera de "War of Orther", lutte de l'esprit et de la matière, et d'autre part, d'un point de vue esthétique, l'expressivité fondamentale et puissante du symbolisme, esthétique qu'il exprimera notamment à travers sa pièce Les Ombres sur la Mer (1894-1897). Tout en restant essentiellement nationaliste, sa thématique perd de son patriotisme laissant place à un renouvellement de sa technique à travers l'expressivité rituelle du théâtre dont Yeats avait toujours été convaincu, rituel qu'il trouve au Japon, dans le théâtre traditionnel Nô. C'est sous cette influence qu'il écrit le cycle de Curchulain.

Bibliographie

  • 1889 : Errances d'Oisin
  • 1935 : Meru
  • La comtesse Catherine, 1892, (The Countess Cathleen)
  • Crépuscule celtique, 1893
  • Le pays du désir du cœur, 1894, (The Land of Heart's Desire)
  • Poèmes, 1895
  • Le vent dans les roseaux, 1899
  • Des ombres sur les eaux, 1900, (The Shadowy Waters)
  • Catherine à Houlihan, 1902
  • Deirdre, 1907
  • Le Heaume vert, 1910
  • Le sablier, 1914
  • Enfance et jeunesse resongées, 1915 (essai autobiographique)
  • Les Cygnes sauvages à Coole, 1917
  • Au puits de l’épervier, 1917
  • Quatre Pièces pour danseurs, 1921, (Four Plays for Dancers)
  • Le Frémissement du voile, 1922 (essai autobiographique)
  • Une vision, 1925
  • Autobiographie, 1927
  • La tour, 1928
  • L'Escalier en spirale, 1933
  • Pleine lune en mars, 1935
  • Dramatis personae, 1936
  • Derniers Poèmes, 1939

Notes et références

  1. Uddin Khan, Jalal. Yeats and Maud Gonne: (Auto)biographical and Artistic Intersection. Alif: Journal of Comparative Poetics, 2002.

Sources et liens

Articles connexes


Précédé de :
Jacinto Benavente
Prix Nobel de littérature
1923
Suivi de :
Władysław Stanisław Reymont


  • Portail de la littérature
  • Portail de l’Irlande
  • Portail de la poésie

Ce document provient de « William Butler Yeats ».

Источник: W.B.Yeats

См. также в других словарях:

  • Yeats, William Butler — (1865 1939)    Born in Dublin, the son of an artist, he was educated in London, Dublin High School, then until 1886, at the Metropolitan School of Art, Dublin. Principal dates: founding member of the Irish Literature Society in London and Dublin …   British and Irish poets

  • Yeats —   [jeɪts], William Butler, irischer Lyriker und Dramatiker, * Sandymount (heute zu Dublin) 13. 6. 1865, ✝ Roquebrune Cap Martin (Département Alpes Maritimes, Frankreich) 28. 1. 1939; Sohn eines Porträtmalers, studierte Kunst in Dublin und fand ab …   Universal-Lexikon

  • Yeats, William Butler — born June 13, 1865, Sandymount, Dublin, Ire. died Jan. 28, 1939, Roquebrune Cap Martin, France Irish poet, dramatist, and prose writer. The son of a well known painter, Yeats early developed an interest in mysticism and visionary traditions as… …   Universalium

  • The Cantos — by Ezra Pound is a long, incomplete poem in 120 sections, each of which is a canto . Most of it was written between 1915 and 1962, although much of the early work was abandoned and the early cantos, as finally published, date from 1922 onwards.… …   Wikipedia

  • The Countess Kathleen and Various Legends and Lyrics — (1892) is the second poetry collection of William Butler Yeats. It includes the play The Countess Kathleen and group of shorter lyrics that Yeats would later collect under the title of The Rose in his Collected Poems . This volume includes… …   Wikipedia

  • The Wanderings of Oisin and Other Poems — was the first collection of poems by William Butler Yeats. It was published in 1889. In addition to the title poem, the last epic scale poem that Yeats ever wrote, the book includes a number of short poems that Yeats would later collect under the …   Wikipedia

  • The Criterion (magazine) — The Criterion was a British literary magazine published from October 1922 to January 1939.[1] The Criterion (or the Criterion) was, for most of its run, a quarterly journal, although for a period in 1927 28 it was published monthly. It was… …   Wikipedia

  • The Waste Land — For other uses, see Wasteland. The Waste Land[A] is a 434 line[B] modernist poem by T. S. Eliot published in 1922. It has been called one of the most important poems of the 20th century. [1] Despite the poem s obscurity[2] its shifts between… …   Wikipedia

  • The O'Rahilly — Plaque in Ballylongford, County Kerry. Michael Joseph O Rahilly (Irish: Mícheál Seosamh Ó Rathaille), (22 April 1875 29 April 1916) self described as The O Rahilly was an Irish republican who took part in the Easter Rising, during which he was… …   Wikipedia

  • The Raven — is a narrative poem by the American writer Edgar Allan Poe, first published in January 1845. It is noted for its musicality, stylized language, and supernatural atmosphere. It tells of a talking raven s mysterious visit to a distraught lover,… …   Wikipedia

  • The Book of Fantasy — Infobox Book name = The Book of Fantasy title orig = Antologìa de la LiteraturaFantàstica translator = None image caption = author = Anthology. Edited by Jorge Luis Borges, Adolfo BioyCasares, and Silvina Ocampo illustrator = Penguin edition… …   Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»